Sandrine
Arguin-Marchand

E(p)
Arguin-Marchand_Sandrine [ExFA].jpg
Architecture sociale
Architecture en ville et urbanité
Habitat

 

Cet essai(projet) tente d’inverser le paradigme négatif entourant les personnes en situation d’itinérance ne fréquentant pas les refuges en s’intéressant à la domesticité et aux pratiques spécifiques de ce mode de vie marginal comme source d’inspiration à la conception architecturale. Squatland propose un parti architectural fragmenté à l’échelle urbaine s’inscrivant dans les espaces négatifs de la ville définis comme résiduel de l’espace urbain. La méthodologie de recherchecréation vise le travail à différentes échelles soit le plug-in, qui, à l’échelle du corps, permet de supporter différentes actions quotidiennes et peut fonctionner de manière autonome, les infrastructures qui constituent des repères urbains composés à partir des plug-ins. Finalement, Squatland pourrait être le point de départ d’un réseau architectural anonyme se déployant dans la ville et pouvant être développé de manière incrémentale.  

ARGUIN-MARCHAND_Sandrine_Planche.jpg