Pier-Luc
Lussier

E(p)
Lussier_Pier-Luc [ExFA].jpg
Patrimoine / Intervention sur l'existant
Architecture en ville et urbanité

 

Prenant comme point de départ l’incinérateur à déchet Dickson à Montréal, ce projet questionne la notion d’objet architectural. Si l’objet-machine n’a plus d’usage, perd-il complètement son sens? Une hypothèse : la rencontre avec un autre objet technique, le REM, provoque une relation de médiation vers un devenir futur. 

 

L’object-oriented ontology considère que l’essence même de l’objet n’est jamais pleinement comprise : elle nous échappe constamment et pour toujours. S’opposant à une vision anthropocentrique de l’objet architectural, le projet aide l’incinérateur dans sa quête vers une nouvelle identité. 

 

Une analyse de l’objet décomposé a permis de considérer les qualités de l’incinérateur. Ce processus est aussi appliqué à la station du REM : ses colonnes, passerelles et escaliers viennent se placer dans l’incinérateur pour créer des familles d’objets.

 

Incinérateur et REM restent indépendants dans leurs matérialités et leur organisation spatiale. Le projet propose une cohérence architectonique qui harmonise un rapport déjà présent.

LUSSIER_Pier-Luc_planche-min.jpg