Patricia
Morissette

E(p)
Morissette_Patricia.jpg
Réconciliatioon
Architecture en ville et urbanité
Architecture sociale

 

Comparativement aux autres universités au Canada, l’Université Laval est l’une des dernières qui ne s’est pas encore dotée d’espaces dédiés aux étudiant.e.s autochtones, tant pour l’expression et le partage de leur culture, que pour apprivoiser le choc culturel de la vie sur un campus urbain. Ehaienhwiha’, qui signifie « il apprendra à faire cela » en wendat, se veut un lieu de rassemblement et de services pour les 400 étudiant.e.s autochtones et leurs familles sur le campus de l’Université Laval. En cela, il présente l’immense défi de concevoir un programme et une architecture sensibles à la richesse et à la diversité des histoires, des valeurs et des cultures autochtones au Canada.

 

Le projet a pour but d’offrir des espaces apaisants pour: aider les étudiant.e.s à mieux gérer leur stress; permettre la rencontre entre autochtones et allochtones, étudiant.e.s et aîné.e.s; contrer la solitude et le manque de lien avec leur communauté; offrir des services nécessaires pour encourager la réussite des étudiants comme un Centre de la Petite Enfance, une cuisine, des jardins communautaires, des salons pour rencontrer des aînés, d’autres membres de la communauté Huron-Wendate et professionnels de la santé et pour la gestion des études.

MORISSETTE_Patricia_planche.jpg