Mia-Kim
Bouchard

E(p)
Bouchard_Mia-Kim.jpg
Architecture sociale
Architecture en ville et urbanité

 

Alors que le monde industriel émergeait des paysages durant la période de la révolution industrielle, les friches industrielles s’effacent progressivement de la mémoire collective, les rendant désaffectées, rejetées, oubliées. C’est à partir de ce constat qu’est mis en ébauche un réseau muséal comme outil de réhabilitation et de partage des savoirs industriels. Le projet côtoie le monde régional du Saguenay-Lac-Saint-Jean afin d’y révéler les caractéristiques d’un lieu important dans l’histoire industrielle de la région : le site historique de l’ancienne usine pâtes et papiers de Port-Alfred située dans la ville de La Baie. Suite à la démolition de la papetière en 2006, la ville a conservé son paysage industriel en laissant à l’abandon ce littoral industriel aux multiples traces invisibles du passé.

 

De ce fait, le projet se propose de raccorder la baie grâce une infrastructure muséale et contemplative piétonne permettant d’expérimenter le lieu, de mettre en valeur le savoir industriel régional et la transmission du passé. Plus précisément, un musée de la mémoire vient, avec diapason, se fondre dans le paysage sauvage de La Baie par son implantation sensible, délicate et respectueuse. Le visiteur est amené à déambuler entre les atmosphères du site, à divaguer entre les différents segments architecturaux, et ce, en portant attention au lieu et au contexte industriel existant. Le projet s’inspire des proportions de l’environnement et des matériaux régionaux afin de refléter le paysage baie riverain tout en tentant de faire raviver ces textures oubliées, mais si chargées de sens.

Bouchard_Mia-Kim_Planche.jpg