Maxime
Trudelle

E(p)
Trudelle_Maxime.jpg
Architecture sensorielle / Phénoménologie
Architecture en ville et urbanité

 

Comment utiliser la lumière artificielle comme méthode émergente à son application architecturale, dans le but d’enrichir les expériences vécues?

 

L’objectif est de montrer que la lumière artificielle peut générer des ambiances uniques adaptées à des fonctions spécifiques. L’enjeu est d’utiliser la lumière artificielle de manière innovante pour créer des ambiances uniques sans nuire à la visibilité des arts pour les usagers. La problématique générale est que l’éclairage est conçu et appliqué à un projet d’architecture pour répondre à un besoin lumineux visuel. Les musées sont souvent des lieux où l’éclairage répond à ce simple besoin et ne sont pas adéquatement adaptés pour recevoir des expositions modernes d’œuvres lumineuses, de projections, digitales, expérientielles et sensorielles.

 

Ainsi, le projet qui en découle est un musée de 6 étages, de forme triangulaire en coin de rue, avec un éclairage extérieur créant une signature lumineuse de soir. Puis, on y retrouve aussi un éclairage intérieur adéquatement dosé à chacune des fonctions artistiques du musée.  Finalement, le projet se situe dans le quartier Saint-Roch de Québec, à proximité de diverses autres fonctions reliées aux arts.

TRUDELLE_Maxime_planche.jpg