Ève-Marie
Stewart

E(p)
Stewart_Ève-Marie.jpg
Architecture en ville et urbanité
Utopie
Réconciliation

 

Le projet a pour but une célébration du désir, et traite également de la place de la sexualité et de l’érotisme dans la ville contemporaine. Il stimule l’imagination érotique et influence les comportements sexuels à travers des dispositifs spatiaux. Le projet invoque une expérience ouverte aux scénarios qui n’ont habituellement droit qu’à une existence cachée. Il est une figure stimulante, faite d’imprévus, de rencontre, et de possibilités nouvelles. Plutôt qu’une réponse absolue, le projet invite les questionnements. Les interventions se veulent volontairement symboliques, perturbatrices et génératrices de doutes. Prenant la forme d’une connectivité corporelle entre corps architecturés et corps sexués, il s’agit ici de promouvoir une autre manière de penser au sein d’un espace excitant. 

 

En remettant en question ce qui nous est offert comme évidence, le projet propose de sortir des binarismes et des normes autour desquels les espaces sont construits. Il s’agit de créer des espaces de non-contrôle du corps, laissant de nombreuses possibilités d’appropriation par des interventions qui ne le dirigent pas, mais l’éveillent. En s’immisçant dans la ville, le projet joue des apparences pour déconstruire et nous invite à spéculer.

 
STEWART_Ève-Marie_planche.jpg
150pp.jpg